shinjuku Omoide Yokocho

Tokyo – Omoide Yokocho

Omoide Yokocho

Tout près de la gare de Shinjuku, Omoide Yokochô, dite  » l’allée des souvenirs « . Baptisée ainsi pour ses étroites ruelles longées de minuscules échoppes, elle vous rappelle le Japon de l’après-guerre. En 1945 le japon se reconstruisant tant bien que mal, voit s’installer des stands de nourriture et des gargotes. Les japonais proposaient des abats de porc et de bœuf que leur fournissaient les troupes d’occupation américaine.
Aujourd’hui c’est un lieu de curiosité et d’intimité à la fois pour les salarymen et pour les touristes à la recherche de lieux underground.

shinjuku Omoide Yokocho
shinjuku Omoide Yokocho

À première vue vous penserez que ce sont les dessous, les bas fonds. Comme dans un tunnel, on se fait tout petit, on déambule sous les guirlandes de feuilles de momiji (érable) en plastique. On se retrouve dans ce climat pluvieux ici pour moi en octobre. La flore a disparu, du sol au plafond les tuyauteries et les climatiseurs prennent place.

Vous aurez vite fait le tour des artères, vous reviendrez plusieurs fois afin de vous imprégner et faire votre choix. Il semblerait que ce soit la petite place rêvée pour passer un bon moment avec les amis ! Vous aurez sûrement comme moi le privilège de discuter avec un japonais — que vous aurez prévenu que son sac-à-doc était ouvert quelques minutes auparavant — qui vous aura offert un verre pour vous remercier, parler de son pays, de sa culture et curieux d’en apprendre un peu sur la vôtre !

Un petit bijou cet Albatross, un bar et une maison de poupée à la fois !

Vous trouverez place face au bar le long du mur — le raffinement ! — sinon un étage vous attend. Je vous conseille d’attendre si le bar est full, vous prendrez votre mal en patience, il y a des tas de curiosités qui déambulent dans l’artère.
Les jeunes qui travaillent sont parfois 4, c’est assez impressionnant, le lieu vaut le détour et on s’y sent bien. Une fois installé, vous écouterez du rock japonais bien trash et vous siroterez un gin tonic ! Omoide Yokochô, vous ne l’oublierez pas !

kampai
kampai2