Kamakura 25 août 2016

Kamakura – 25 aout 2016

On dit que les japonais sont les premiers touristes du japon.

Kamakura est une ancienne capitale du Japon, située au sud-ouest de Tokyo, en bord de mer. Concentration de lieux sacrés et touristiques les plus connues des environs immédiats de Tokyo, capitale du XIIIe siècle.

Kamakura station, nous roulerons une heure et demi en train depuis le nord est de Tokyo.

IMG_6912

Nous décidons de prendre un bus direction la bambouseraie géante.

Vous marcherez autour du Phyllostachys Edulis, record du monde de croissance 1,2 m en 24 heures !

Quelques visiteurs, que des japonais, c’est une forêt-musée, je pensais plutôt à la forêt d’Arashiyama de Kyoto, nettement plus grande, également protégée et aménagée pour les visites mais celle-ci est miniature si l’on peut dire. On en fait rapidement le tour.

[Best_Wordpress_Gallery id= »4″ gal_title= »Bambouseraie »]

Les japonaises en vacances sont détendues, leur congés sont courts, parfois juste un week-end, alors elles se parent de leur Yucata, kimono d’été, se coiffent avec un petit chignon de travers, sont chaussées avec leurs getas —, chaussures japonaises apparentées aux sabots qui font un clac sur le sol et comme elle ne peuvent avancer qu’à petits pas à cause du yucata qui est resserré sur leur genoux, leur démarche fait sourire — et vont colorer les parc en groupe et plus souvent à deux. (j’ai testé pour vous cela l’année dernière, on se sent un peu serrée)

IMG_1214

IMG_6873

On peut considérer cet endroit comme un jardin, vous y retrouverez un temple comme dans tous les parcs et des passages mystérieux, vous entendrez le son du bambou tranché, vous y verrez des sculptures découpées dans une grotte, des monolythes alignés j’imagine à la gloire de familles guerrières.

IMG_6883

Une statuette Jizo

IMG_6863

 

cliquez ici pour lire l’histoire des statuettes Jizo

Retour en arrière, en 2015 où je suis tombée par hasard sur ce parc en redescendant de la Tokyo tower.
[Best_Wordpress_Gallery id= »5″ gal_title= »Jizo »]

Retour à Kamakura, nous empruntons la rue principale de la ville, pleine d’échoppes authentiques comme touristiques. Il y a urgence, nous ne résistons pas à la glace au thé vert, type glace italienne qui disparaîtra très rapidement sous la moiteur !

IMG_6853

IMG_6856 IMG_6858 IMG_6859 IMG_6860

 

Les revoilà en démarche yucatas et getas tic-tac, tic-tac…

[Best_Wordpress_Gallery id= »8″ gal_title= »yucata »]

Au bout de cette rue nous arrivons au sanctuaire shinto de Tsurugaoka Hachiman-gu.

[Best_Wordpress_Gallery id= »6″ gal_title= »Tsurugaoka Hachiman-gu »]
Le jardin japonais est destiné au calme, à l’apaisement et à l’expression d’un rang de noblesse. Le jardin dans l’esprit des Japonais anciens, annonce la personnalité et le rang de la famille, par sa taille, par ses aménagements, par son entretien et par son style. Chaque époque majeure de l’histoire du Japon marque des changements radicaux dans l’aménagement du jardin, en raison de modes, cultures et états d’esprit. Le jardin « ZEN » est complètement dénué de végétation, seule la pierre et le sable composent le paysage, tandis que les jardins plus modernes sont des jardins d’ombre composés de végétaux persistants et caducs, de roches de granite, de petits ruisseaux ou de pièces d’eau.
Le but recherché est d’imiter au maximum la nature afin que le visiteur oublie la main de l’homme.

Le sanctuaire est bordé par un étang couvert de lotus Ren.

[Best_Wordpress_Gallery id= »7″ gal_title= »lotus »]

Des jarres de sake vides comme offrandes de la part des commerçants et des restaurants de la ville inscrits en kanji pour les remercier pour leur dons au sanctuaire et ainsi leur faire de la publicité. Des drapeaux également avec le nom des mécènes.

IMG_6820
IMG_6821
IMG_6819

 

ご清聴ありがとうございました

image

error: no touch !